Le Projet Bleiberg, de David S. Khara

Publié le par Fanny

Comme un air de déjà vu...

 

LPB.jpg

Présentation éditeur : « Depuis hier, je ne suis plus aussi sûr d’avoir envie de crever, du moins, pas avant d’avoir tiré cette histoire au clair. Et en plus, j’ai de la monnaie à rendre. » 1942. Pologne. Camp de Stutthof. Le chef suprême de la SS rencontre secrètement le scientifique en charge du plus important projet du 3e Reich.

 De nos jours. États-Unis. Jay Novacek, jeune trader new-yorkais, dépressif et alcoolique, reçoit la visite de deux émissaires de l’armée. Son père, haut gradé de l’US Air Force, vient d’être assassiné. Aussitôt, la C.I.A. dépêche une pétillante recrue pour protéger le fils du défunt.

Au même moment, près de la base de Langley en Virginie, un agent du Mossad abat un espion à l’issue d’un interrogatoire musclé. Muni de nouvelles informations, il se rend vers son prochain objectif : un certain Jay Novacek.

Venue des heures les plus sombres de l’Histoire, une terrible machination se met en branle, menaçant l’humanité tout entière. N’est-il pas déjà trop tard pour l’arrêter ?

 

Dans ce thriller, qui a bénéficié d’un buzz assez important à sa sortie, on fait la connaissance de 3 personnages : d’abord, Jay Novacek, autour de qui l’histoire va s’articuler. Ce trader new-yorkais doit vivre avec la culpabilité liée à un événement tragique suite auquel il est difficile de se reconstruire… Mais très vite, celui-ci, pour des raisons qu’il ignore, se trouvera en danger de mort. La CIA lui adjoint donc une jeune agente pour assurer sa protection.

Mais notre tandem devra faire face à un troisième homme, Eytan Morg, agent du Mossad dont on ne connait pas les motivations de prime abord…

C’est en plongeant dans le passé, à l’époque de l’Allemagne nazie et de ses expériences secrètes, que Jay va pouvoir espérer comprendre ce qui lui arrive…

 

Ce petit roman (261 pages) se lit vite, d’autant que les chapitres sont courts et assez rythmés. Ils s’alternent selon le point de vue des principaux personnages (à la première personne pour Jay, à la troisième pour les autres) et sont intercalés de passages se déroulant à l’époque de l’Allemagne nazie, permettant au lecteur de comprendre les tenants et les aboutissants de l’intrigue un peu avant les protagonistes.

 

On retrouve ici des idées assez connues et souvent exploitées : les délires ésotériques d’Hitler et des nazis, les expériences scientifiques secrètes en découlant et qui trouvent encore une répercussion aujourd’hui, les complots à l’échelle mondiale, le tout parsemé de nombreuses scènes d’action.

 

Je dois avouer que ce thriller ne m’a pas laissée aussi enthousiaste que je l’espérais : l’action est un peu trop rapide, les personnages assez classiques (même si j’ai bien aimé Eytan) les thèmes un peu trop éculés sans doute… Et j’avais vu venir depuis bien longtemps l’une des révélations finales.

 

Cela dit mon avis n’est pas totalement négatif non plus, le livre se lit facilement, on se laisse porter par le rythme, j’ai particulièrement aimé le tout premier chapitre, une bonne lecture d’été quoi, mais sans plus !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nelly 22/08/2011 19:25


ça se lit vite et c'est rythmé, ça semble plutôt sympa en fait !


Fanny 22/08/2011 19:28



Ah oui plutôt sympa, je pense juste être un peu blasée entre les différentes lectures ou parties de jdr sur le même thème, et celui-là ne brillait pas par son originalité voilà tout ;)


Par contre je ne proposerai pas de te le prêter car l'exemplaire n'est pas à moi...