Série télé : Sherlock

Publié le par Fanny

Brainy is the new sexy.

 

sherlock-watson.jpgSherlock est une série britannique qui transpose les aventures de Sherlock Holmes, le détective sans doute le plus célèbre du monde, à la mémoire et aux capacités d’observations quasi surnaturelles, à l’époque actuelle.

Les saisons (2 à ce jour) comptent chacune 3 épisodes d’1h30, librement adaptés des histoires écrites par Arthur Conan Doyle (un épisode correspondant à un roman ou une nouvelle, mais sans en suivre strictement l’intrigue).

 

J’ai un rapport un peu particulier à Sherlock Holmes. Grande lectrice de romans policiers, et notamment de romans à énigme, depuis toujours, je me suis cependant mise à l’œuvre de Conan Doyle très tardivement. Aujourd’hui encore, j’ai dû lire seulement 4 ou 5 histoires écrites de la main de l’auteur.

Pourtant, je connais bien et apprécie particulièrement le couple Holmes/Watson, par le biais des pastiches ou hommages qui sont sortis à travers la littérature, le cinéma, la BD, le dessin animé… Les premiers souvenirs que j’en ai étant Basile, détective privé et une histoire de Mickey où Dingo se prend pour le détective.

 

Aussi, l’annonce de cette nouvelle série britannique, créée par Steven Moffat et Mark Gatiss, bien connus de la fan de Doctor Who que je suis (enfin je connais surtout le travail de Moffat pour être honnête), et diffusée sur la BBC, avait tout pour me faire envie.

 

Et c’est une parfaite réussite. Le caractère et la situation des personnages, principaux ou secondaires, est bien respecté. Sherlock Holmes (interprété par Benedict Cumberbatch, dont le visage aux traits assez particuliers est plus facile à retenir que le nom de famille…) notamment a ce côté profondément doué et intelligent, conjugué à un aspect misanthrope et totalement décalé des réalités sociales, qui conduisent le spectateur à tout à la fois admirer, aimer et détester le personnage.


Martin Freeman (futur Bilbo) joue un Docteur Watson marqué par la guerre en Afghanistan, à l’esprit très tourmenté, toujours inquiet pour son ami, et donne une véritable substance à l’éternel compagnon du détective.


L’acteur qui joue Moriarty (je ne dirai pas quand il apparait afin d’éviter tout spoiler !) est excellent aussi, avec un aspect très « Monsieur tout le monde » mais un état d’esprit bien barré (du coup, les confrontations Sherlock/Moriarty m’ont rappelée très fortement les oppositions Doctor joué par David Tennant / Master joué par John Simm dans - encore une fois, on ne se refait pas - Doctor Who. Mais cela vient peut-être aussi que le personnage du Master est lui-même inspiré de Moriarty !).

 

La transposition aux années 2010 amène les personnages à utiliser les nouvelles technologies à leur disposition : Sherlock ne se sépare pas de son Iphone, Watson tiens un blog sur lequel il raconte les enquêtes de son colocataire, l’étude scientifique des indices est bien évidemment très précise…

 

Certains effets visuels, tels que les déductions que fait Sherlock sur une personne s’affichant en temps réel, ou les sms que l’on lit directement à l’écran, confèrent un rythme assez rapide à la série (pas besoin de grandes explications pour que le téléspectateur comprenne tout…) et renforcent le côté « ordinateur humain » de Sherlock Holmes.

 

Je rajouterai aussi que les épisodes se suivent mais ne se ressemblent pas : ainsi durant la saison 2 (toute fraiche dans mon esprit) s’alternent un épisode très rythmé au ton un peu humoristique et assez léger,  un épisode à l’atmosphère très angoissante, proche de certains récits d’horreur, et un dernier épisode basé sur la psychologie et la manipulation.


Je pense qu’actuellement, je manque d’objectivité pour voir les défauts de la série (hormis le fait que 3 épisodes, même d’1h30, ça passe trop vite). Bon on peut sans doute évoquer le fait que parfois, Sherlock Holmes semble avoir du mal à déduire certaines solutions qui nous paraissent pourtant évidentes. (Mais bon, pour moi cela reste un point secondaire, c’est facile de faire la fière devant son écran !)

 

Mais n’empêche, cette série géniale est un énorme coup de cœur !

 

On finit sur le générique de début :


 

Commenter cet article

CHRISTOPHE LEFEVRE 20/04/2012 18:14


"Sherlock Holmes (interprété par Benedict Cumberbatch, dont le visage aux traits assez particuliers est plus facile à retenir que le nom de famille…) notamment a ce
côté profondément doué et intelligent"... Mouais... Il n'y a que son côté doué et intelligent que te plait ? Cela m'étonnerait... Sinon, tu devrais alimenter ton blog, car, après une quarantaine
de jours sans publication, on se doit se taper des pubs à la con

Freddy 27/01/2012 19:26

Alors, je n'ai vu que la 1ère saison (en VF), j'ai bien aimé la série, mais ai été grandement (et c'est peu dire) déçu par Moriarty... il n'a clairement pas, selon moi, le physique et la classe de
l'emploi... j'en attends beaucoup de lui dans la seconde saison...

Fanny 27/01/2012 21:40



Moi j'aime bien ce côté passe-partout dans la première saison au contraire... Tu me diras ce que tu penses de lui dans la deuxième !